top of page

Vous êtes sur le BLOG

Polychromie, quand Art et Hangar font bon ménage.

En mode Road Trip pour quelques semaines sur les routes de France, nous profitons de nos escales pour faire connaissance avec de nouvelles structures et associations investies dans le monde des arts et spécifiquement du Street Art en ce qui concerne notre halte au hangar de l'Aérochrome la semaine dernière. Ce fut une belle découverte et l'occasion d'évoquer de possibles échanges d'artistes en perspective dans le cadre du futur programme privé de résidence que Taina Calissi, fondatrice de Raw Tahiti compte bien lancer avant la fin de l'année.



C'est à Blagnac, banlieue de Toulouse, que nous avons découvert "Polychromie", une exposition collective d'art urbain réunissant principalement des artistes de la région : Xerou, Efas , Diaz, Dark, Mezy, Korail, Mikoz, Franeck, Posh, Lucce et Miadana ont ainsi investi l'espace d'exposition du hangar d'environ 300 m2 sous 7 m de hauteur de plafond, d'abord les murs naturellement, mais également les façades amovibles structurant la scénographie, forcément urbaine.



Quand Art et hangar font bon ménage

Romane, salariée de l'association en charge de la programmation et de l'organisation, nous a présenté avec beaucoup d'enthousiasme le fonctionnement du collectif CISART qui exploite gratuitement le site depuis près de 2 ans grâce à l'offre généreuse de la mairie de Blagnac. "Ce hangar était désaffecté et ne servait à rien (...) c'est à l'occasion d'un autre événement Street art dans la ville rose que la Mairie a repéré le collectif et offert d'investir le lieu qui accueille aujourd'hui 10 artistes en résidence". "On réalise pour le moment 3 expositions annuelles ; on donne priorité aux artistes en résidence pour des solos ou en collectif et nous invitons alors d'autres artistes."


Oeuvres des photos by Xerou, Efas , Diaz, Dark, Mezy, Korail, Mikoz, Franeck, Posh, Lucce et Miadana


On a rencontré Miadana...

Miadana, originaire de Madagascar est l'une des artistes exposant, résidente, avec qui nous avons beaucoup échangé et profité d'un bon verre de bière IPA ( avec modération) au comptoir du bar associatif alors que la menace de canicule était annoncée ;-). Si son parcours artistique est en plein développement, elle poursuit ses activités annexes tels le graphisme, la réalisation de signalétiques, des projets de communication... Ses créations privilégient la thématique du visage ; elle a d'ailleurs réalisé une fresque complétée d'une installation en collaboration avec Lucce pour PolyChromie. Les artistes mettent en commun les origines malgaches et péruviennes et interrogent les croyances et les connexions avec l'au-delà. Le statut de résidente de Miadana implique l'animation d'un atelier dans l'espace attenant au hall d'exposition , et le partage de pratiques à l'occasion de sessions d'initiation à l'adresse des publics adultes et enfants tout au long de l'année.


Pause amicale au bar associatif du hangar; Romane aux commandes de la tireuse ; Korail en mode anonyme de dos.

Devant la fresque en compagnie de Miadana à droite.


Evidemment, cette escale nous a confortés dans notre projet de développement d'un site similaire du côté de la presqu'ile de Tahiti, dans la continuité de notre Galerie solidaire ouverte en mars dernier près de Taravao en partenariat avec Kaiki & Co ; un projet que nous avons d'ores et déjà porté à l'attention des équipes du ministère de la Culture et que nous espérons développer avec le soutien des institutions ou des communes... Affaire à suivre.


Collaborations & résidence en Polynésie.

Nous avons bien entendu profité de ce moment pour faire la promotion du bel événement ONO'U consacré au street Art que la Polynésie accueille depuis plusieurs années sous l'impulsion de la jeune Sarah Roopinia et de ses partenaires.

La destination Tahiti fait rêver et les perspectives d'échanges et de collaborations avec d'autres disciplines des arts visuels sont nombreuses. Nous avons donc naturellement évoqué des possibilités d'échange et de résidence alors que Taina Calissi, curatrice d'art contemporain et fondatrice de Raw Tahiti finalise la mise sur pied d'un projet privé sur lequel elle compte bien sensibiliser également des partenaires publics et associatifs.


PolyChromie, c'est à Blagnac, ouvert depuis le 2 juin et jusqu'au 26 Juin, ouvert les mercredi, Samedi et Dimanche . A voir !





0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page